Certification technicien(e) son

Résumé du Référentiel technicien(e) son :

Objectifs et contexte de la certification

Le technicien(ne) son prend en charge le choix, l’installation, l’exploitation et la maintenance du matériel utilisé pour une séance d’enregistrement ou de diffusion.

Il doit être capable de réaliser tout type d’installation, de captation sonore ainsi que la post production selon les besoins d’une production.

Il doit choisir et installer le matériel et procéder à différents tests afin de le paramétrer et diagnostiquer d’éventuelles pannes.

Il s’assure que tous les équipements soient opérationnels et que la qualité sonore soit optimale, tant d’un point de vue technique qu’artistique. Ainsi, il contribue à produire des émotions à un public.

C’est un professionnel qui connaît les règles physiques du son, le matériel de sonorisation, de reportage ou de studio. Il possède également une réelle sensibilité à toutes les formes acoustiques, une bonne culture musicale et une grande ouverture d’esprit.

Il sait travailler avec les techniques numériques actuelles. Le technicien son évolue en étroite collaboration avec les membres d’une équipe : metteur en scène, réalisateur, cadreur, artistes, ingénieur son…

Activités visées :

Le technicien du son participe à la réalisation d’un produit sonore destiné à un public, à l’aide de différents type d’outils nécessaires au bon déroulement d’un spectacle ou d’une séance d’enregistrement.

Il assure :

  • La préparation et la mise en oeuvre du matériel nécessaire, adapté aux types de lieux et aux contraintes rencontrées.
  • L’installation et le réglage des équipements : microphones, console, enceintes… tout en gérant le placement et les relations avec les musiciens.
  • Le réglage des instruments et le placement et réglage des micros de ces derniers.
  • Le mixage et le mastering, réalisé selon les besoins d’une production.
  • Le technicien(ne) du son intervient généralement au sein d’une équipe aux corps de métier très différents

Ses domaines d’activité peuvent être les médias, la création audiovisuelle, la post-production et le spectacle vivant. Il peut aussi exercer ses activités pour des conférences, des meetings…

Compétences attestées :

  • Etre capable de sélectionner le matériel approprié en fonction des besoins et suivre un cahier des charges imposé par une production.
  • Gérer et sélectionner le matériel de reportage, de sonorisation et de studio.
  • Selon les propriétés acoustiques d’un lieu, mettre en place et gérer un dispositif de prise de son adapté et trouver les solutions permettant d’en corriger les défauts.
  • Déterminer la sonorisation d’un espace
  • Préparer, conditionner et organiser le matériel nécessaire
  • Gérer les moyens techniques nécessaires selon l’événement : concert, spectacle, conférence, séance d’enregistrement
  • Réaliser le câblage électrique
  • Installer et régler les systèmes de diffusion enceintes, amplificateurs, consoles son
  • Dans le cadre d’un enregistrement en studio, ou lors de l’enregistrement d’un concert, d’un tournage cinéma, d’un reportage radio ou télévisuel, le technicien doit réaliser la prise de son en vérifiant la qualité du son d’un point de vue technique et artistique.
  • Repérer les différents sons et langages musicaux afin de faire des choix artistiques et y adapter les systèmes de captation et diffusion
  • Régler et coordonner les prises de son
  • En anticipant les différentes écoutes et en s’assurant de la qualité finale, effectuer le mixage des différents sons en trouvant le meilleur compromis entre l’intention artistique et les capacités techniques tout en respectant un cahier des charges.
  • Post production, mixage et diffusion : superviser les effets sonores.
  • Mise à niveau des supports de diffusion selon les normes actuelles.

Nous aborderons les notions théoriques de bases indispensable pour une bonne compréhension dans la pratique du home studio. Les différents thèmes de base abordés sont :

Notions de base :

  • Les notions d’acoustique
  • Configuration d’un home studio
  • Le matériel classique utilisé pour un enregistrement home studio
  • le câblage
  • les différents types de micros
  • Les db (Décibels)
  • Les fréquences
  • La dynamique
  • le son numérique : format et résolution
  • les logiciels

Nous vous présenterons tous les outils que vous utiliserez au sein du studio pendant la formation :

  • La console : principe d’une console in-line et utilisation d’un console « classique » analogique et numérique
  • le séquenceur de votre choix : protools, cubase, logic…
  • les périphériques : pré-ampli, compresseur, EQ

La prise de son :

La mise en pratique se fera dans des conditions classique d’une séance d’enregistrement traditionnel avec un groupe de musiciens qui sera présent pour enregistrer un titre original.
Ce qui permet d’aborder en détail toutes les étapes de préparation d’un enregistrement professionnel et l’adapter pour le home studio :

  • Installation des instruments et des musiciens
  • Préparation à la prise de son
  • Choix de l’environnement acoustique
  • Choix du ou des micros pour la prise de son
  • Réglages de la chaine de traitement : micro, préampli, compresseur, console, convertisseur, logiciel

Toutes ces étapes se feront sur l’ensemble des éléments à enregistrer : batterie, basse, guitare acoustique et électrique, clavier, voix et autres. Si vous souhaitez travailler sur des instruments précis, n’hésitez pas à nous en faire part.

Dans une seconde partie, nous aborderons le travail de post production comme l’édition numérique des sons enregistrés : nettoyage des pistes, calage, auto-tune et la réalisation d’une mise à plat.

Le mixage :

Une autre grande partie de cette formation est consacré au mixage, étapes primordiale qui suit vos prises de son. Nous ferons un rappel des principaux outils utilisé pour la réalisation d’un mixage professionnel : compresseurs, égaliseurs, effets reverb chorus etc… Nous verrons les différents méthode de mixage possible et les moyens pour réaliser un mixage professionnel dans votre home studio. Le mixage analogique et le mixage numérique « dans la boîte »

  • Les Equaliseurs
  • La dynamique et le rôle d’un compresseur
  • Le Noise gate
  • Réverbération
  • Délais
  • Phasing, Flanger, Harmoniseur, Modulation, Autotune…

Différentes techniques de mixage :

  • Compression parallèle
  • Ducking
  • Side chain gate compression expansion

Le Mastering :

Nous terminerons par une introduction au mastering et son intérêt. Nous verrons quelques techniques pour réaliser soi même son mastering en home studio.

Le but de cette formation est de vous apporter les bases nécessaires pour vous permettre d’être autonome dans la réalisation d’un enregistrement et le mixage d’un groupe de musique. Que ce soit au sein d’un studio professionnel ou d’un home studio.

Téléchargez le programme :

Guillaume Tell
Information sur la formation
  • Module :Certification
  • Taux de réussite :Prochains résultats Janvier 2022
  • Durée :20 jours
  • Horaires :09h - 18h

Formations complémentaire